Fabrice POITEAUX

© FabricePoiteaux - Tous droits réservés  - Contact webmaster

 
 

TOUT COMME LA CARTE
N'EST PAS LE TERRITOIRE,
LA REALITÉ N'EST PAS LE RÉEL

PRÉSENTATION

LE TEMPS, L'ESPACE, PENSER SANS APPAREIL

Fabrice Poiteaux est photographe, vidéaste, et maître de conférences en art plastique et visuel à l’École Nationale Supérieure d’architecture et de paysage de Lille.
En soi, comme souvent en photographie, il s’intéresse à la lumière au mouvement comme au temps, mais plus particulièrement, comme autant de moyens d’interroger la réalité et la nature de nos perceptions. Curieux de l’autre, il questionne l’identité, le corps et le paysage, il cherche en permanence à étendre son territoire d’expression par l’exploration de nouvelles manière de faire, la mise en place de processus de travail particulier, quitte à s’approprier de nouvelles techniques. Celles-ci n’ont d’intérêt que pour ce qu’elles permettent, elles ne peuvent rien seules, et c’est seulement lorsqu’elles intègrent un processus poétique qu’elles traduisent alors l’humanité qui est en nous. À partir de ses propositions à regarder autrement ce qui nous entoure, il se forme alors un horizon des possibles, dont nous tentons de nous rapprocher en interrogeant nos perceptions, la réalité, pour tendre à s’approcher un peu plus des choses telles qu'elles sont...

Heure d'appel

ENVIE D'EN SAVOIR PLUS, UNE DEMANDE ?

CONTACTEZ-MOI !

Photographe plasticien, vidéaste, graveur et sculpteur, ses travaux naissent de processus génératifs. Il s'interroge sur la poétique spécifique notre humanité, nos rapports au temps et à l'espace, la question de l'identité en lien avec le corps et son histoire. Interroge les écarts entre le réel et nos réalités singulières par une approche poïétique.

Autoportrait
INTERIEUR BRUT
  Envoyer
TOPOS

Vidéo de présentation de mon travail sur la série photographique "Face à la mer", dans l'émission Thalassa du 10 janvier 2014.

Vidéo sur mon exposition personnel à la galerie "La Secu" en 2012. Merci à Anne Jeannin pour ce travail

GALERIE

EXPOSITIONS

HEBERGES
PAPIER
PAPIER

Work in progress
...

ACTU

"ON N'EST JAMAIS A MOINS DE CINQ KILOMÉTRES DE L'HORIZON"
Galerie  "La PPGM (ou presque)", à Roubaix

Vidéo sur l'exposition et la performance photographique de 220 Potraits d'habitants avec la galerie "La PPGM (ou resque) a l'automne 2021. Merci à Felipe Esparza pour ce travail

Expositions personnelles

"On est jamais à moins de cinq kilométres de l'horizon", galerie La PPGM, Roubaix

"Trois demi-coprs en étude", photographie, galerie MDV, 2020, Arras

« Héberges », Galerie D+, photographie, 2018, Lille

« Cut », galerie Chromosomes A, photographie, 2017 Lille

« Sens n’est pas direction », papiers découpés & video, Ateliers La Danseuse, 2017, Roubaix

« Face à la mer », Centre Culturel Le Château Coquelle, 2016, Dunkerque

« La nuit, je marche », galerie Archipel, rencontre photographique voix off, 2013, Festival d'Arles
« Intérieur brut », exposition à la galerie «Incarna», 2013, Arras

« Processus au travail », galerie «La Sécu», 2012, Lille

Expositions collectives

2022// "Divers états du réel", centre culturel Le Château Coquelle, Dunlerque (en cours jusqu'en avril 2022)
            "Noir & Blanc", galerie de l'Atelier 2, Villeneuve d'ascq (en cours du 22/02 au 22/04/2022))

2018//
« Tableaux Fantômes », Musée de la piscine & MUBA, Roubaix & Tourcoing

2017//
« Organ-icon », le Bureau d’Art et de Recherche, Roubaix
« Fototem », video, festival du film photographique d’Arras
« Borderline fest », photographie, Paris
« A l’arrache », festival d’estampes de Riom (63)
« Tableaux Fantôme #6 », photographie, MUBA, Tourcoing

2016 //
« Premier battement », La Danseuse [ateliers d’artistes], Roubaix
« Chantier », exposition à la galerie «PPGM», à Roubaix
« Jardin secret », exposition série Topos à la Cité Nature d’Arras
     « A l’arrache », festival d’estampes de Riom
« Tableaux Fantômes », exposition à Fort de Mons, Mons-en-Baroeul

2014//
"La nuit, je marche", Festival Hesdin-Photo, photographe invité, Hesdin
« Non seulement le portrait peut être flatteur, mais il doit l'être si il veut être vrai. Hegel ». Galerie «La poussière dans l’oeil», Villeneuve d’Ascq

2013//
«Sur le chemin», galerie Archipel, rencontre photographique voix off, Arles
«Corps paysages», galerie Archipel, Nuits de la Roquette, Arles
«Vanité», galerie «Aula Maxima», Faculté Catholique de Lille 2013, Lille
«Vanité et caetera», «La plus petite galerie du monde», Roubaix

2012//
«Festival murmure», Villa Henriette, Bruxelles
«Sténopé» Festival de la photographie de Hesdin, Hesdin

PAPIER

Work in progress
...

Work in progress
...

PAPIER
PAPIER

Work in progress
...

fabrice_poiteaux